Dernières news :

Analyse du clip de « Promise » de Tori Amos

Sorties | Écrit par  | 2 commentaires

Salut à tous ! Je sors de ma coquille pour partager avec vous les dernières news de Tori, car, mine de rien, la tournée continue de battre son plein, et la promo d’Unrepentant Geraldines aussi.

Le clip de Promise

Le site Jezebel a publié aujourd’hui en exclusivité le nouveau clip de Tori Amos, Promise, qu’elle chante en duo avec sa fille, Tash.

Edit du 31/07 : le clip est désormais disponible sur YouTube, je l’ajoute donc !

https://www.youtube.com/watch?v=HYqA2wciaPQ

C’est aussi l’occasion de lire une nouvelle interview de Tori – passionnante comme toujours, dans laquelle elle explique pourquoi elle a joué, pour la toute première fois de sa carrière (!), sa chanson Floating City, issue de son album maudit Y Kant Tori Read, à Los Angeles, le 23 juillet dernier.

Tori y parle également de l’importance d’embrasser méthodiquement son succès, en tant qu’artiste. Et elle explique aussi pourquoi elle ne jouera a priori jamais Promise en concert.

Bref, dès que le clip de Promise sera sorti officiellement (a priori vendredi), je posterai la vidéo sur TAF.

Ma petite analyse…

Outre l’aspect très policé du clip, je trouve qu’il symbolise parfaitement ce moment précis dans la carrière de Tori Amos : son art n’est plus à propos d’elle.

Cela fait longtemps que cela n’est plus le cas (je pense que Strange Little Girls et Scarlet’s Walk ont marqué un tournant), mais ce clip le reconnaît enfin de façon officielle.

Tori se pose ici comme la mère de Tash, mais, plus symboliquement, on peut la voir comme une marraine-la-bonne-fée, qui veille et encourage la jeune génération.

Le clip précédent, Trouble’s Lament, contenait exactement le même sous-texte : Tori, appaisée, mature, observe une nouvelle génération de jeunes-femmes en prise avec des soucis qu’elle a elle-même connu plus jeune. On peut voir la figure de Satan comme représentant le patriarcat, la violence contre les femmes, et plus généralement la misogynie.

Tori et sa fille, Tash

Tori et sa fille, Tash, pendant le tournage du clip de Promise (source)

Bref, Tori n’est plus l’héroïne de ses propres clips, ni, peut-être, de ses propres chansons. L’artiste a admis volontairement crypter ses paroles désormais pour protéger sa famille ; bien que certaines chansons comme 50 Shades of Blue parle clairement de leur auteure, les autres sont plus mystérieuses, la narratrice laisse la place à des figures mythologiques ou folkloriques, comme la Selkie écossaise, pour parler à sa place.

Mais la force bienfaitrice et exutoire de Tori Amos est toujours là ; elle brille simplement d’une autre façon. En ce sens, The Light Princess aura peut-être été le déclencheur de cette nouvelle narrativité ; lorsqu’elle a co-écrit ce conte de fées, Tori a justement voulu combattre l’image misogyne de femmes d’un certain âge qui saquent des femmes plus jeunes (c’est le cas dans Blanche-Neige, dans Cendrillon, mais aussi dans La Belle au Bois Dormant).

Je crois que ce projet ambitieux a rejailli dans la musique de Tori. Son attitude pendant ses interviews, mais aussi quand on a la chance de discuter avec elle pendant les Meet & Greets, est rassurante, chaleureuse. Elle écoute. Elle est véritablement un catalyseur, comme l’évoque le journaliste du site Jezebel, un porte-au-loin qui nous permet, à vous, à moi, de nous soigner et d’être inspiré-e-s grâce à sa musique mais aussi grâce à ses déclarations.

Finalement, ce n’est plus nous qui observons les déboires de Tori, nous les « Ears with feet » – les oreilles avec des pieds, qui gobons et absorbons tout : désormais, c’est Tori qui nous écoute, et qui nous observe. Ce que nous lui disons a un véritable impact sur son œuvre – il suffit de voir à quel point ses setlists se métamorphosent chaque soir, en fonction des demandes dont lui font part ses fans pendant l’après-midi, pour savoir que Tori nous prend tous très au sérieux.

D’accord ? pas d’accord ? Je serai curieuse de connaître votre analyse !

Tash et Tori dans le clip de « Promise »

Tash et Tori dans le clip de Promise

À part ça…

Ah, et sinon, Tori a joué Zero Point à Mesa, il y a quelques jours. Je publie la vidéo, parce que c’était un sacré évènement !

https://www.youtube.com/watch?v=X2dn3oYEs30

Comme dirait Undented :

Est-ce qu’on peut tous se lever et faire la ola pour Tori ? Merci.

Si vous n’en avez pas assez, jetez aussi un coup d’œil à cette version de Wild Way, que Tori a jouée live à la télé américaine, et jetez une oreille à ce petit concert privé de Tori.

Je finis par la dernière collection de selfies en date ! :)

Tori Amos à Seattle (USA), le 17 juillet 2014

Concerts et tournées | Écrit par  | 4 commentaires

Hier soir a eu lieu le premier concert de Tori Amos aux États-Unis, second concert sur le continent américain après le show de Vancouver, mardi.

Setlist du concert de Tori Amos à Seattle, le 17 juillet 2014

Setlist du concert de Tori Amos à Seattle, le 17 juillet 2014 (source)

La setlist, assez mythique, a été saluée par tout le Tori fandom, et le spectacle a été enregistré par Tori Songs – enregistrement que je partage avec vous ci-dessous :

Les vidéos

Frog On My Toe (extrait)

https://www.youtube.com/watch?v=OnnzTbpkCOQ

Ain’t No Sunshine/Same Love

https://www.youtube.com/watch?v=mdarjr1zCio

Les photos

Selfie de Tori Amos à Seattle

Selfie de Tori Amos à Seattle (source)

L'orgue Hammond de Tori

L'orgue Hammond de Tori

Et plein de photos live de Tori Amos à Seattle mais aussi à Vancouver à voir sur Getty Images.

Bonus !

Mountain à Vancouver, le 16/07/2014

Juste parce que c’est une de mes b-sides préférées, et que je repense toujours au concert de Crans-Montana en 2013, pendant lequel Tori l’avait jouée avec brio, en prenant tout le monde de court !

https://www.youtube.com/watch?v=TwSmFMXng40

Très beau week-end à tous ! Pensez à vous hydrater :-P

Tori Amos joue « Trouble’s Lament » live pour la télé américaine

Interviews et apparences | Écrit par  | Ajouter un commentaire

Tori Amos sur le plateau de l'émission américaine « LIVE with Kelly and Michael »

Tori Amos sur le plateau de Live! with Kelly and Michael (source)

Hier, Tori Amos a été l’invitée de l’émission américaine Live! with Kelly and Michael, pour laquelle elle a joué Trouble’s Lament.

J’en profite pour partager avec vous la vidéo !

https://www.youtube.com/watch?v=U6BoZJDtQqw

J-1 avant le début de la tournée américaine ! Ne manquez pas le Tori Weekly que j’ai publié hier, contenant toutes les dernières news de Tori. :)

Tori Weekly – 14 juillet 2014

Concerts et tournées | Écrit par  | Ajouter un commentaire

Mini tournée de Tori Amos en Australie

Tori Amos

La grande nouvelle de la semaine, c’est l’annonce de la mini tournée que fera Tori en Australie au mois de novembre.

La tournée commencera par un concert exceptionnel à Sydney en compagnie du Sydney Symphony Orchestra. Retrouvez toutes les dates sur le site officiel de Tori.

Petite réminiscence du Gold Dust Orchestral Tour et des sublimes concerts qu’avait donnés Tori à cette occasion, et petite émotion en repensant à ma première rencontre avec la musicienne.

2014 aura été une année riche en émotions et en rebondissements pour nous autres Toriphiles ! :)

Lire la suite 

Tori Weekly – 8 juillet 2014

Interviews et apparences | Écrit par  | 4 commentaires

Tori Amos chez les disquaires de New York

Tori Amos photographiée par Jade Taylor

Tori Amos photographiée par Jade Taylor, en avril dernier, à New York

Rappelez-vous : dans le Tori Daily du 29 avril, j’avais publié deux photos de Tori prises par la journaliste Jade Taylor.

Nylon Magazine a finalement publié l’article de Jade, qui permet de découvrir la suite des photos prise cet après-midi-là, ainsi qu’un court article dans lequel elle parle les disques qui ont ont attiré l’attention de Tori : KooKoo de Blondie, A Kind of Magic de Queen, Precious Time de Pat Benatar et Easter de Patti Smith.

Merci à Jade Taylor pour son aimable autorisation de publier la photo qu’elle a prise de Tori !

Edit du 9 juillet : ne manquez pas non plus cette courte vidéo de Tori, faisant aussi du shopping mais cette fois chez Rough Trade avec The Guardian.

Tori Amos aime les Doors

Nouvelle interview vidéo de Tori Amos

Une nouvelle interview de Tori a fait surface sur le site sud africain de Channel 24.

https://www.youtube.com/watch?v=WxuUyJhOn-Y

https://www.youtube.com/watch?v=USv599w41mA

Revue de presse

  • Being an artist is a discipline and a devotion. You’re devoted to it, and you serve the muses. Questions et réponses de Tori à lire sur le site PrideSource.
  • Aviez-vous vu les superbes photos de Tori prises pour le Süddeutsche Zeitung ? J’en avais parlé dans le précédent Tori Weekly, mais au cas z’où, je remets le lien. :)
  • J’ai mis à jour l’article dédié au concert de Tori pour SPIN, avec les vidéos Selkie, Parasol et Trouble’s Lament. Merci KIKI pour les liens !
  • Enfin, vous trouverez une interview de Tori et une chronique de Unrepentant Geraldines dans le Rock & Folk spécial Led Zeppelin, qui doit se trouver actuellement en kiosques en France. Je ne peux pas reproduire l’interview sur TAF, mais il me semble qu’elle fait plusieurs pages.

Bonus

Pour le plaisir des yeux, quelques images glanées ici et là sur les Internets :

Polaroids de Tori Amos

Polaroids de Tori Amos (source)

Tori Amos dessinée par Sabrina Müller

Tori Amos dessinée par Sabrina Müller

Tori Amos

Tori Amos

De bien jolis GIFs par inside a human head

Tori en pleine action

Tori en pleine action (source)

Une Tori vaut mieux que deux tu l’auras

Photos and co. | Écrit par  | 6 commentaires

J’ai été un peu absente ces derniers jours, comme je vous l’avais annoncé. Alors que j’étais en déplacement, je n’avais pas le temps de suivre les news toriphiles ; tout au plus suis-je tombée sur quelques photos qui m’ont plu.

Je les partage ce soir avec vous, alors que Tori donne son ultime concert en Afrique du Sud, avant de s’octroyer deux semaines de pause bien méritées. Elle reprendra sa tournée en Amérique, à partir du 16 juillet, où elle jouera à Vancouver.

La déclaration d'amour de Tori Amos aux USA

La déclaration d’amour de Tori Amos aux USA (source)

Lire la suite 

Tori Weekly – 21 juin 2014

Concerts et tournées, Interviews et apparences | Écrit par  | 8 commentaires

Je profite de la Fête de la musique pour partager avec vous les principales news toriphiles de la semaine ! J’espère que vous allez bien ! :-)

Tori Amos photographiée par Loren Haynes

Tori Amos photographiée par Loren Haynes (peut-être pendant la période Venus ?)

Tori magistrale en Europe orientale

Tori Amos à Bucarest

Tori Amos à Bucarest (source)

Je n’ai pas eu le temps de vous rendre compte des récents concerts de Tori en République tchèque, en Pologne, en Russie, en Roumanie et en Bulgarie. Mais apparemment c’était de grands moments.

Si vous êtes curieux de savoir ce que Tori a réservé à son public ces soirs-là, ne manquez pas les setlists publiées par Undented : Prague, Varsovie, Saint Petersbourg, Moscou (avec plein de belles photos !), Bucarest et Sofia.

Le concert de Tori à Kiev a par ailleurs été annulé par son promoteur, non par manque de public, mais à cause de la guerre civile qui sévit actuellement en Ukraine.

Lire la suite 

Tori Weekly – 15 juin 2014

Interviews et apparences | Écrit par  | 6 commentaires

Salut à tous ! On est dimanche, c’est l’heure du Tori Weekly ! Enjoy :)

Tori Amos, contre vents et marées

Tori Amos

Tori Amos (photo © M. Planeille)

En début de semaine, L’Express a publié un article consacré à Tori. Rien de particulier à signaler, à part cette belle photo, mais ça fait toujours plaisir de lire Tori en français dans le texte !

Tori Amos à la télé allemande

Lors de son récent passage en Allemagne, Tori a été invitée par la chaîne de télévision allemande ZDF, dans l’émission ZDF-Fernsehgarten, pour laquelle elle a playbacké Trouble’s Lament.

Les raisons d’un tel playback restent mystérieuses, mais bon, si ça vous intéresse, vous pouvez voir ce que ça donne en vidéo.

Tori Amos lors de son passage sur la ZDF, le 8 juin 2014

Tori Amos lors de son passage sur la ZDF, le 8 juin 2014 (source)

Tori Amos lors de son passage sur la ZDF, le 8 juin 2014

Tori Amos lors de son passage sur la ZDF, le 8 juin 2014 (source)

Interview vidéo de Tori Amos pour LastFM

Tori a été interviewée par LastFM au sujet de son nouvel album, Unrepentant Geraldines. Cette interview a été filmée début mai (j’avais partagé avec vous une petite vidéo teaser dans le Tori Daily du 5 mai).

Vous pouvez voir ce que ça donne ci-dessous (la vidéo dure 9 minutes) :

Revue de presse

Pas grand chose d’autre à se mettre sous la dent cette semaine, hormis les vidéos issues des concerts de Tori à Prague, à Varsovie et à Saint-Pétersbourg, dont je parlerai bientôt sur TAF !

En attendant :

Le nouveau rythme sur TAF semble bien vous plaire en tout cas, tant mieux, car il m’est impossible de faire plus en ce moment.

Je mise encore sur une ou deux mises à jour avant la fin du mois, ensuite je ne sais pas trop…

Merci pour vos likes, vos retweets et petits mots, ici et là, toujours très encourageants ;-)

Tori Amos en Autriche et en Allemagne, 6-10 juin 2014

Concerts et tournées | Écrit par  | 1 commentaire

Nuit après nuit, concert après concert, la fée Tori Amos enchante et sidère.

Alors qu’on voyait mal comment la musicienne aurait pu dépasser les setlists de Zurich ou de Padoue, Tori a sans nul doute frappé fort à Stuttgart, avec une setlist dépassant toutes les espérances : outre un medley des Beatles (Happiness Is A Warm Gun/Let It Be), la version de God contenant le pont Tubular Bells de Mike Olfield et Running Up That Hill de Kate Bush, Tori a également joué la sainte trinité des sirènes (Selkie, Siren et Merman), les crève-cœurs Mother, 1000 Oceans et Baker Baker, ainsi que Smokey Joe, Beulah Land et Sweet The Sting.

Quelques jours plus tôt, en Autriche, Tori prenait une fois de plus tout le monde de court en reprenant la chanson Rise Like A Phœnix de Conchita Wurst, la gagnante autrichienne de l’Eurovision 2014, dont la chanson a résonné à Linz tel un hymne LGBT, salué par le public par une standing ovation.

Tori a ensuite déclaré sa flamme à Conchita Wurst par Twitter interposé :

C’est à Linz aussi que Tori a invoqué sa sublime b-side Butterfly, dont vous pourrez apprécier la vidéo en HD dans la suite de cet article, et à Vienne qu’elle a joué Cloud On My Tongue pour la première fois de la tournée The Unrepentant Geraldines Tour.

Enfin, à Munich, Tori a repris la chanson Because the Night de Patti Smith, qui a elle aussi rencontré un grand succès, mais elle a surtout joué Flying Dutchman !

Les vidéos

Linz

Butterfly (HD)

https://www.youtube.com/watch?v=5lkeUMVC86w

Rise Like A Phœnix de Conchita Wurst

https://www.youtube.com/watch?v=qXFdLxOtvfQ

Vienne

Purple People (HD)

https://www.youtube.com/watch?v=CSbKfARq3eQ

Playboy Mommy (HD)

https://www.youtube.com/watch?v=O8ityr0BxxI

Plus de vidéos de Vienne à découvrir sur Tori BR.

Munich

Because the Night de Patti Smith

https://www.youtube.com/watch?v=tt-xTuB9NLc

Les photos

Le grain de sable

Tori portait à Linz la même robe qu’à la cérémonie des Echo Klassik, en 2012, pendant laquelle elle avait reçu un prix récompensant Night of Hunters. (Merci à œil-de-lynx KIKI pour ce détail amusant !)

Tori Weekly – 7 juin 2014

Interviews et apparences | Écrit par  | 6 commentaires

Tori Amos au QG de Bösendorfer

Hier, lors de son passage à Vienne, Tori en a profité pour tester quelques pianos au QG de Bösendorfer. Vous pouvez voir toutes les photos sur Facebook.

Tori Amos au showroom de Bösendorfer, à Vienne

Tori Amos au showroom de Bösendorfer, à Vienne, le 6 juin 2014 (source)

Tori Amos au showroom de Bösendorfer, à Vienne

Tori Amos au showroom de Bösendorfer, à Vienne, le 6 juin 2014 (source)

Tori Amos : « Jamais sans mon piano ! »

Lors de son passage en Allemagne, Tori a été interviewée par le journal local NDR :

https://www.youtube.com/watch?v=IOp2o5OSLRU

Ceci n’est qu’un extrait de l’interview complète, qui dure 32 minutes !

Note : les journaux locaux allemands filment des interviews vidéo de Tori. À quand la même chose en France ? (On peut rêver…)

Lire la suite